Il est sage de souscrire à une assurance pour protéger l’un de vos actifs les plus importants, c’est-à-dire votre habitation, en cas d’imprévus (pensons à des dommages causés par un incendie ou des phénomènes météorologiques violents, à un vol ou à une infiltration d’eau). Vous aurez ainsi la certitude que, si de tels chamboulements surviennent, vos biens et vous serez bien protégés. 

D’ailleurs, tout comme on met à jour un testament, il est bon de revoir sa police d’assurance habitation avec un agent de temps à autre pour s’assurer qu’elle correspond toujours à ses besoins.

Voici quelques trucs pour vous aider à connaître les risques couverts par l’assurance habitation et les façons de protéger votre propriété.

Que couvre l’assurance habitation?

1. Les protections incluses dans votre police

Les polices d’assurance habitation sont toutes différentes. Il est essentiel de consulter votre police et vos montants d’assurance pour savoir quels types de dommages (appelés « risques ») et biens sont couverts ou non.

Une police d’assurance habitation couvre généralement les dommages au bâtiment (y compris au toit et au parement), à toute dépendance (y compris les clôtures) et aux biens personnels. Elle peut aussi couvrir les risques suivants :

  • Incendie ou foudre
  • Explosions
  • Tempête de vent ou de grêle
  • Projectiles
  • Vandalisme ou acte malveillant
  • Émeutes
  • Fuite d’eau, rupture et gel de conduite
  • Choc de véhicules terrestres ou d’aéronefs

2. Protections supplémentaires pour les dommages causés par les catastrophes naturelles

Pensez à obtenir une protection supplémentaire pour les risques suivants :

  • Catastrophes naturelles. Bien que de nombreuses polices d’assurance couvrent les risques décrits ci-dessus, vous pouvez souscrire un avenant (ou un ajout) pour vous protéger des dommages causés par les tremblements de terre, par exemple.
  • Dégâts d’eau. Saviez-vous que les dégâts d’eau vont en augmentant et qu’ils peuvent entraîner des réparations coûteuses? De nombreuses polices d’assurance habitation standard couvrent les dégâts d’eau liés aux bris de conduites d’eau ou aux fuites provenant d’un appareil ménager. Or, vous pourriez avoir besoin d’une garantie étendue des dommages d’eau pour couvrir les refoulements d’égout ou les inondations causées par la submersion des terres.

3. Les articles particuliers nécessitent une protection additionnelle

Votre police d’assurance habitation peut prévoir des limitations visant certains objets de valeur, comme une bague de mariage ou une œuvre d’art. Envisagez de souscrire une assurance flottante des objets personnels : elle assure une meilleure protection contre le vol et la perte de biens personnels.

Comment prévenir des dommages à votre maison?

Outre vous doter d’une assurance habitation adéquate, voici d’autres gestes que vous pouvez poser pour protéger davantage votre maison.

1. Installez un système de sécurité domiciliaire.

Prenez des moyens pour protéger votre maison du vol en installant un système de sécurité. Si vous en avez un, vous pourriez même être admissible à un rabais sur votre police d’assurance. Certains forfaits peuvent comprendre des technologies conçues pour prévenir ou minimiser les dommages causés par des imprévus, comme les incendies, le gel de conduites, les inondations et les empoisonnements au monoxyde de carbone.

2. Réservez les égoportraits de vacances à plus tard.

Même si vous avez envie de publier un magnifique égoportrait pendant vos vacances pour informer tout le monde que vous vivez des moments extraordinaires, cela peut mettre à risque la sécurité de votre maison et donner lieu involontairement à un cambriolage. Il est préférable d’attendre votre retour pour les publier!

3. Demandez à quelqu’un de surveiller votre maison.

Si vous vous absentez de votre domicile pendant une longue période, il est judicieux de demander à un ami, à un membre de votre famille ou à un voisin de surveiller votre maison pour voir s’il n’y a rien d’anormal. Parmi les choses à vérifier, on compte la fermeture adéquate de l’alimentation en eau pour éviter toute inondation, si la cuisinière est bien éteinte et le ramassage du courrier ou des colis pour éviter que la maison ne paraisse inoccupée.

4. Prévenez les risques d’incendie.

  • Entretenez votre appareil de chauffage et votre chauffe-eau correctement.
  • Faites vérifier vos conduites de gaz régulièrement.
  • Nettoyez votre foyer à bois chaque année.
  • Nettoyez le filtre à charpie de votre sécheuse à linge et votre ventilateur d’extraction régulièrement.
  • Dans la cuisine, éloignez les objets inflammables de la cuisinière, tournez la poignée des casseroles vers l’intérieur pour prévenir les accidents pouvant causer des incendies ou des brûlures, tenez les enfants et les animaux à distance des surfaces de cuisson et ne laissez pas votre cuisinière sans surveillance.
  • Procurez-vous un extincteur d’incendie pour votre cuisine et votre sous-sol.

5. Avant la saison des tempêtes

À l’intérieur

  • Faites inspecter et réparer vos conduites par un plombier qualifié, au besoin. Demandez-lui aussi d’examiner le puisard et la pompe d’assèchement (si vous en avez) pour vous assurer qu’ils sont en bon état. Si vous avez une fosse septique, veillez à ce qu’elle soit inspectée et vidangée régulièrement.
  • Embauchez un plombier qualifié pour installer un clapet antiretour : cela empêchera les eaux usées de refluer dans votre maison.
  • Gardez les drains de plancher du sous-sol exempts de toute obstruction.
  • Bouchez tous les trous et toutes les fissures dans les murs de votre sous-sol, ainsi qu’autour des portes et de tous les points d’entrée pour les conduites et les câbles. Placez vos biens les plus précieux dans des contenants hermétiques et rangez-les sur des tablettes ou aux étages supérieurs.
  • Assurez-vous que les composants du système électrique se trouvent à au moins 30 centimètres au-dessus du plancher du sous-sol.

À l’extérieur

  • Corrigez la pente du terrain autour de votre maison pour forcer l’eau à s’écouler loin des fondations.
  • Coupez les branches d’arbres qui sont près ou au-dessus de la maison pour qu’elles n’endommagent pas le toit, les fenêtres ou le revêtement pendant une tempête.
  • Scellez les fissures des fondations et des murs extérieurs.
  • Installez des margelles et des couvre-margelles aux fenêtres du sous-sol.
  • Débranchez les descentes de gouttière qui sont directement reliées au réseau d’égout et éloignez-les de votre maison de manière à ce que l’eau s’écoule à au moins deux mètres, de préférence.
  • Nettoyez et entretenez vos gouttières régulièrement pour éviter qu’elles se bouchent.
  • Enlevez les feuilles et les débris des collecteurs d’eaux pluviales.
  • Réparez ou remplacez les bardeaux de votre toit s’ils sont abîmés ou s’il en manque.
  • Réparez les trottoirs, les terrasses, les balcons et les entrées qui se sont abîmés au fil du temps et qui peuvent causer des accumulations d’eau près de la maison.
  • Si une tempête est annoncée, rangez les objets qui se trouvent à l’extérieur puisqu’ils pourraient s’envoler et causer des dommages durant une tempête de vent.

Tout comme la rédaction d’un testament, le fait d’avoir une assurance de biens adéquate vous offre la tranquillité d’esprit, pour vous et vos proches.

Vous cherchez une assurance habitation? Allstate peut vous aider! Cliquez ici pour commencer et obtenir une soumission d’assurance habitation.

Clause de non-responsabilité : Ces renseignements sont fournis uniquement pour votre commodité, et ils ne doivent pas être interprétés comme des conseils juridiques ou des conseils en matière d’assurance. Marque de commerce propriété d’Allstate, compagnie d’assurance utilisée sous licence par Allstate du Canada, compagnie d’assurance. © Allstate du Canada, compagnie d’assurance, 2022.