Si certaines personnes n'ont pas hâte de vieillir, c'est une étape naturelle de la vie. Et bien qu'il soit inévitable pour tout le monde, il n'y a pas toujours un chemin clair lorsqu'il s'agit de prendre des décisions importantes dans la vie. Ainsi, un peu d'orientation et de préparation de la part des membres de la famille peut être très utile. Voici quelques suggestions pour vous aider, vous et vos proches, à discuter et à organiser leurs finances et autres documents importants.

Évaluez et commencez la conversation tôt

Il n'y a pas toujours de "moment idéal" pour avoir des conversations sur les finances. Mais c'est une bonne idée de s'y prendre plus tôt que tard. Vos parents sont peut-être totalement indépendants aujourd'hui, mais ils pourraient avoir besoin d'une aide supplémentaire plus tard. De plus, vous voudrez discuter de ces questions pendant que vos parents sont encore en bonne santé et mentalement capables. Après tout, ils devraient avoir le dernier mot sur la façon dont leurs affaires sont gérées. 

Voici 4 façons d’aider vos parents à remplir leurs documents de planification successorale.

Rassemblez des informations sur les comptes et les contacts clés

Le moment venu, vous devriez discuter de choses telles que l'accès aux comptes financiers, la procuration et l'endroit où ils aimeraient vivre en vieillissant. Il est dans l'intérêt de tous de commencer à recueillir ces informations importantes. Personne ne veut se retrouver dans l'embarras en cas d'urgence ! Et si vos parents n'ont pas encore fait de testament, c'est le moment de s'y mettre. Il est essentiel d'être préparé.

Procuration

La plupart des gens n'aiment pas penser aux pires scénarios, mais l'alternative est d'être coincé sans plan. C'est pourquoi vous devez discuter du choix d'une procuration. La procuration permet à vos parents de désigner une personne pour prendre soin de leurs décisions financières ou juridiques lorsqu’ils sont encore en vie mais ne sont pas capables de gérer leurs propres affaires. Le fait d'avoir une procuration indique clairement qui est aux commandes dans ce cas, ce qui évite toute interprétation ou toute bataille juridique interminable. Dans ce cas, vos parents seront les mandants et la personne choisie sera le mandataire.

Liquidateur 

Une autre chose dont il faut parler est de décider qui s'occupera des questions en suspens après le décès de vos parents. C'est là qu'intervient le liquidateur testamentaire. Un liquidateur testamentaire est une personne chargée de prendre des décisions au nom de vos parents après leur décès. Si personne n'est désigné comme liquidateur avant le décès de tes parents, les tribunaux nommeront un administrateur pour exécuter leurs souhaits. Et cette personne peut ne pas être celle qu'ils auraient choisie. Il est donc dans leur intérêt de nommer un liquidateur en qui ils ont confiance.

Rassemblez les documents importants

Parfois, les personnes âgées conservent des objets dans des endroits inhabituels. Votre mère ou votre père utilise-t-il un coffre-fort ou garde-t-il des objets spéciaux dans son tiroir à sous-vêtements ? Si vous êtes chargé de vous occuper d'eux, assurez-vous de savoir où ils conservent les documents importants. Et si possible, faites des copies supplémentaires pour vous-même afin d'être prêt. On ne sait jamais quand on peut avoir besoin de les avoir à portée de main !

 

Exemples de documents importants :

●  Relevés bancaires et de courtage

●  Polices d'assurance habitation, auto et vie

●  Dossiers de pension

●  Hypothèque immobilière ou hypothèque inversée

●  Testaments

Assurance habitation et auto

Assurance habitation

S'ils déménagent dans un appartement ou réduisent leurs biens, ils devront en informer leur assureur pour mettre à jour leur police. S'ils se sont débarrassés ou ont accumulé des objets de valeur, ils doivent s'assurer que leur police d'assurance habitation est mise à jour.

Assurance auto

En ce qui concerne la conduite, s'ils décident de ne conduire que l'été ou de faire moins de kilométrage annuellement, demandez-leur de communiquer avec leur assureur pour l'aviser de ces changements. S'ils ne conduisent qu'une partie de l'année et gardent leur voiture en entreposage, ils pourraient faire passer leur couverture auto en assurance tous risques pendant qu'elle est en entreposage (cette option n'est pas disponible au Québec).

Si vos parents vivent en Ontario, une autre chose qu'ils devraient savoir est qu'une fois qu'ils ont atteint 80 ans, ils doivent renouveler leur permis de conduire tous les deux ans. Lors de la séance de renouvellement, on leur demandera de passer une évaluation de la vue et de faire un exercice de cinq minutes. Il peut également leur être demandé de passer un test sur route, de fournir des informations supplémentaires sur leur vision ou de fournir un suivi de leur médecin. Si vous avez des doutes sur leur capacité à conduire, parlez-en à leur médecin (si vous y êtes autorisé) avant de leur retirer les clés. N'oubliez pas que le fait de pouvoir monter dans la voiture permet aux personnes âgées de maintenir leur style de vie et leur procure un sentiment d'indépendance. Ne présumez pas que parce qu'elles sont âgées, elles ne peuvent pas conduire en toute sécurité.

Gérez les polices d'assurance d'un proche après son décès

Même si c'est difficile d'y penser, c'est une réalité : vos parents vont finir par décéder. En définitive, l'assurance est un contrat. Il est préférable d'être proactif et d'avoir un testament qui indique qui a l'autorité pour gérer leur succession et leurs biens, y compris pour annuler les polices.

Après le décès, l'assureur peut avoir besoin de voir une preuve d'exécution testamentaire et un certificat de décès. Si vous êtes un assuré désigné sur leur police, vous pourrez peut-être annuler vous-même la police avec les documents requis. Mais il est préférable de déterminer à l'avance ce qui est nécessaire pour que le processus se déroule sans heurts pendant ce qui peut être une période difficile. Si vous vous sentez dépassé à ce stade, essayez de dresser de courtes listes de choses à faire. On espère que cela vous aidera !

N'oubliez pas que le décès d'une personne ne signifie pas que son assurance doit être annulée immédiatement. Lorsqu'une personne décède, sa police d'assurance doit être maintenue jusqu'à ce que ses biens (maison et/ou voiture) deviennent la propriété d'un nouveau propriétaire. Si une police d'assurance habitation est annulée juste après le décès du propriétaire et que quelque chose se produit (comme un incendie dans la maison), il n'y aura aucune couverture et la succession et les biens pourraient ne pas être remboursés pour les dommages.

Discutez des décisions relatives aux soins de longue durée dès le début

Savez-vous si vos parents ont l'intention de vivre dans une maison de soins infirmiers ou une communauté de retraite active ? Ou peut-être souhaitent-ils rester chez eux avec un soignant ? Il y a de nombreuses options à considérer pour déterminer ce qui répondra à leurs besoins. En fin de compte, c'est à eux de décider où ils veulent vivre. Mais commencer le processus tôt sera un énorme soulagement.

En ce qui concerne les finances, demandez à vos parents comment ils comptent payer pour tout. Ils ont peut-être une assurance de soins de longue durée ou de l'argent mis de côté pour leurs soins. S'ils ont une assurance, passez en revue la police et renseignez-vous sur les conditions à remplir si vous devez les aider à présenter une demande de remboursement. N'oubliez pas que l'emménagement dans une nouvelle maison est un événement important pour tout le monde, alors soyez attentif à ce que vos parents peuvent ressentir. 

Bien que ce type de conversation puisse être gênant, il est important d'être ouvert et honnête avec votre famille. Après tout, l'objectif principal est que leurs souhaits soient respectés et honorés. Adoptez une approche sensible lorsque vous discutez de ces questions afin que chacun soit à l'aise avec les changements apportés. Avec un peu de chance, tout le monde aura l'esprit tranquille.